Les sources de Barbecot

Ecrit par L'eautochtone le 1 juillet 2014

L’Auvergne est une région particulièrement riche en source minérales carbogazeuses : Plus de cinq cents y ont été dénombrées par Lecoq en 1865. Plusieurs sources minérale carbogazeuzes sont présentent sur la (haute) vallée de la Sioule comme les sources de Pranal et Barbecot qui sont situées au beau milieu de  filons de galène argentifère.

Les filons de galène argentifère de Pranal et de Barbecot recoupent la (haute) vallée de la Sioule et appartiennent à un ensemble connu sous le nom de mines de Pongibaud exploitées principalement au XIX ème siècle.

Mine Barbecot

Traces de l’ancienne mine

Dans cette partie de la vallée existent plusieurs sources minérales et les travaux miniers ont été fortement gênés par des venues abondantes de gaz carbonique et au moins 3 mineurs ont trouvé la mort par asphyxie à Pranal et Barbecot.

Depuis l’abandon définitif de l’exploitation en 1897 et le comblement des puits, de l’eau minérale gazeuse et très ferrugineuse continue de bouillonner de manière spectaculaire au puits Sainte-Barbe à Barbecot.

source de Barbecot rive gauche sioule (1)

 

Une des sources de Barbecot sur la rive gauche de la Sioule

source de Barbecot rive gauche sioule

Une des sources de Barbecot sur la rive gauche de la Sioule

L’eau de la source qui se trouve en rive gauche de la Sioule est canalisée et se déverse directement dans la rivière. Le débit est important.

source de Barbecot rive gauche sioule canalisation

Nous ne devrions pas parler de la source de Barbecot, mais DES sources de Barbecot  :

La source de Barbecot est placée au milieu de la galerie principale de cette localité. Parmi les autres sources minérales moins importantes de Barbecot, nous devons signaler celle de la galerie placée à côté de la cabane du père Chopine, un peu au-dessus des bocards, sur la rive gauche de la Sioule.

Nivet, 1846

source de Barbecot rive droite (1)

Point de rencontre entre l’eau d’une des sources de Barbecot en rive droite et la Sioule

Nivet (1850) craignait que comme les sources de Barbecot avoisinaient un filon de plomb argentifère elle pourraient contenir des sels de plomb. Fournet (1834) avança même que son usage eut occasionné des coliques.

source de Barbecot rive droite

Point de rencontre entre l’eau d’une des sources de Barbecot en rive droite et la Sioule

Selon les analyses de Willm et Jacquot (1894) la source de Barbecot, est ferrugineuse et froide (10°).

La Sioule au lieu-dit Barbecot

Un chantier d’automne a été entrepris en 2013 sur le site de la Source de Barbecot par le CEN Auvergne.

Source :

  • Fournet, J., 1834, Études sur les dépôts métallifères, par M. J. Fournet, Éditeur : F.-G. Levrault (Paris.
  • Nivet, V., 1846, Dictionnaire des eaux minérales du département du Puy-de-Dôme, Éditeur : A. Veysset (Clermont).
  • Nivet, V., 1850, Étude sur les eaux minérales de l’Auvergne et du Bourbonnais, Éditeur : G. Baillière (Paris)
  • Lecoq H., 1865, Les eaux minérales du Massif Central de la Fance. Rothshild ed.
  • Willm, E., Jacquot, E., 1894, Les Eaux minérales de la France, études chimiques et géologiques entreprises conformément au voeu émis par l’Académie de médecine, sous les auspices du Comité consultatif d’hygiène publique de France, Éditeur : Baudry (Paris).
  • Couturié J-P., L’eau et le gaz carbonique, les source minérales intermittentes et les geysersin Auvergne Sciences, Bulletin de l’ADASTA, juin 1998, n°42.

Une réponse à “Les sources de Barbecot”

  1. lmagine dit :

    vous êtes sur une cocotte minute!
    avec vos geyser de la fidéle et celui de St nectaire!

    les sous sol doivent etre un vrai gruyère!

    comment veux tu qu’il en sois autrement,
    y a bien longtemps la limagne était couverte d’eau!!!
    plus un dépot de sédiment….plus le reste

    enfin il y a un point positive; c’est que vous avez des terres tres fertiles.
    ça me fait pensé, aux decharges…on les recouvrent….et ensuite!
    là aussi y a des gaz!!!!et tout ce qui s’infiltre apres dans les nappes!

    merci beaucoup tres interessant; a voir plus loin