La Jordanne : rivière du Cantal

Ecrit par L'eautochtone le 11 mai 2016

La Jordanne (en occitan Jordana) coule dans le département du Cantal. Elle prend sa source à 1 665 mètres d’altitude sur les pentes sud du puy de Peyre-Arse (1 806 m).  Elle rejoint la Cère en rive droite à Arpajon-sur-Cère, après avoir parcouru une quarantaine de kilomètres (40,6 officiellement). C’est  un sous-affluent de la Dordogne.

Le cours supérieur de la Jordanne, (la moitié de son parcours) se déroule au sein du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne. La Jordanne surgit par deux sources différentes. C’est sur le territoire de Mandailles-Saint-Julien que se trouve la cascade de Liadouze à proximité du village de Liadouze, proche de la route qui conduit au Pas de Peyrol. Depuis Mandailles, prendre la direction du Puy Mary. 3 km après la sortie du village, bifurquer à droite en direction du lieu-dit de Liadouze. Ne pas traverser le pont au-dessus de la Jordanne. Un panneau indique la présence de la cascade. Remontez le cours de la rivière pour la trouver.


Liadouze (Mandailles) Cantal.15 par vr46df-2

La cascade du Luc est légèrement plus en aval (sur un torrent rive gauche) à environ 950 mètre d’altitude. Elle est provoquée par la présence d’une coulée de latite (trachy-andésite à biotite) d’une bonne dizaine de mètres de hauteur et entaillée partiellement par le ruisseau du Luc.  « Sur la carte touristique IGN N° 263 monts du cantal, le ruisseau est appelé « ruisseau de Glijon ». Cet ancien nom est sans doute à rapprocher du col du Gliziou d’où vient le ruisseau. »

gorge jordanne pont viaduc 190 gorges Jordanne passrelle 190 Gorges Jordanne 190

La vallée de la Jordanne est d’origine glacière (en forme de U). Elle commence par le cirque de Mandailles dominé circulairement par le Puy Chavaroche, le Puy Mary, le Puy de Peyre-Arse et le Puy de Bataillouse. Des chaussées ont été aménagées pour faciliter les promenades au fil de l’eau.


© Les Gorges de la Jordanne – Auteur FRADIER… par mamyariane

Il existe un sentier découverte de 4km AR près de St Cirgues de Jordanne bien aménagé (passerelles, ponts, pontons flottants) qui parcoure les gorges de la Jordanne.

Armelle RG vallée de la Jordanne

Photographie Armelle RG

L’été, ce parcours est accessible tous les jours de 9h30 à 18h30, en juin et septembre tous les après-midi et les week end toute la journée.


Saut de la Ménette par R4V3N15

Sur la commune de Saint-Cirgues-de-Jordanne, la rivière se jette se jette du Saut de la Menette, un précipice de 32 m de hauteur. Il existe une légende :

Une « menette » était une jeune fille dévote, vouée au célibat et coiffée d’un béguin particulier. Un jour, l’ une d’elle, poursuivi par le diable – sous les traits d’un beau jeune homme – se jeta du haut de ces falaises dans ce gouffre pour lui échapper. Mais la jeune fille ne fut pas broyée : ses jupes s’ouvrirent, lui firent un parachute, et elle atterrit en douceur sur un rocher où elle put attendre des secours. Miracle de la foi…

D’après « Veillées d’Auvergne » de Jean Ajalbert – 2002

retenue Jordanne aurillac

La Jordanne passe à proximité du lac des Graves au moment où elle devient plus calme. Elle serpente tranquilement dans la plaine de Velzic. Elle entre à Aurillac qu’elle traverse, au niveau du quartier du Buis ; elle est retenue par une chaussée pour alimenter un lavoir et un canal ayant servi aux tanneurs de la ville.

Jordanne Aurillac (1) 300 Jordanne Aurillac 300

Un petit coin de verdure au niveau de Cours d’Angoulème valorise le cours d’eau.  Après avoir traversé le vieil Aurillac, elle entre dans les quartiers sud de la ville plus moderne. Afin de faciliter diverses constructions urbaines, son lit fut dévié à l’époque, au niveau de la « prairie de Sistrières ». La Jordanne avait gelé, comme de nombreux cours d’eau auvergnats en février 2012.

    

La Jordanne est, avec l’Authre, l’un des deux plus importants affluents de la Cère.

Jour déclinan Jordanne pont des Bourbons 290 Aurillac pont Jordanne 290

La Jordanne rejoint la Cère sur la commune d’Arpajon-sur-Cère, à 586 mètres d’altitude et après le barrage Baradèl.

Sources :

– caba.fr : les Gorges de la Jordanne
– auvergne-tourisme.info : les Gorges de la Jordanne
– auvergne-centrefrance.com : la vallée de la Jordanne

 

Les commentaires sont fermés.