Le cours de l’Allier détourné pour passer par Clermont-Ferrand?

Ecrit par L'eautochtone le 1 avril 2014

Clermont-Ferrand ne manque pas d’atouts et de charme. Avec la proximité de deux Parcs Naturels Régionaux, du Puy de Dôme à moins de 30 minutes de route, la nature est une des forces de la métropole régionale. L’agglomération compte plusieurs jolies petite rivières sur son territoire : la Tiretaine, le Bédat, l’Artière, l’Auzon, mais aucun cours d’eau d’envergure.

allier détournementL’agglomération compte de nombreuses firmes multinationales sur son territoire avec comme porte drapeaux régionaux : Michelin, Volvic et Limagrain. L’enseignement et la recherche ne sont pas en reste avec 2 universités, plus de 30 000 étudiants et près de 1 500 chercheurs répartis sur 70 laboratoires. Sur le plan sportif, les amateurs de rugby connaissent tous l’ASM Clermont Auvergne, équipe au plus haut niveau français depuis les années 20. Le foot n’est pas en reste avec une équipe bien calée dans le championnat de Ligue 2. Le Basket est lui, cette année, en Pro B, après avoir vécu de belles aventures en Pro A. Côté météo, la ville est bien souvent protégée par l’effet de Fœhn et il y pleut moins par exemple qu’à Nice!

Pont bâteau Mirefleurs Allier Martres de Veyre (6)

L’Allier au niveau de Mirefleurs

Malgré tout cela, tout le monde s’accorde pour dire qu’il manque quelque chose à Clermont Ferrand : une vrai rivière. La Tiretaine passe bien dans la cité du pneu, mais ce n’est qu’un ruisseau et elle est (trop) souvent souterraine.

Quel charme aurait notre belle ville avec une rivière, (presque un fleuve) d’envergure ? C’est la question que se posent depuis quelques années Olaf Priol et Ilda Vrospinos du CNRS. Les deux chercheurs ont évoqué la possibilité de détourner  l’Allier pour la faire passer par Clermont-Ferrand. Cette idée qui semblait au départ saugrenue a été confortée par des modélisations en laboratoire pour tester les différents tracés possibles.

maquette allier clermont ferrand

Les actions récentes menées par exemple en Chine où une importante sécheresse avait forcé les autorités à détourner une rivière (Wenyu) afin de réapprovisionner le site de Shunyi, où se sont tenues les épreuves olympiques de canoë-kayak et d’aviron de Pékin (Beijing) ont confirmé qu’un détournement à grande échelle était possible. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter l’article de Chine Information.

Le détournement de l’eau est une des thématiques fortes du CNRS comme le montre cet article évoquant le creusement d’un canal d’irrigation à Hetian dans la province chinoise du Sin-kiang, mais aussi le pompage d’eau (l’eau provient du Nil) d’irrigation à SHENDI (Soudan).

D’autres initiatives peuvent être citées comme le détournement des rivières Porneuf et Sault-aux-Cochons (Pour lire l’article)  ou de la rivière Rupert (Pour lire l’article) au Québec.

Olaf Priol

Olaf Priol (à gauche)

Olaf Priol semble très confiant quant à la possibilité de détourner l’Allier :

La rivière, après son arrivée au niveau de Corent, est très étendue et très peu pentue. La rivière décrit alors un tracé sinueux au sein d’une vaste zone inondable. Cette zone est idéale pour détourner tout ou partie du cours d’eau. Il est également possible d’allonger le parcours de l’Allier et de lui faire tracer un méandre au sein même, ou pour entourer Clermont-Ferrand.

L’autre aspect intéressant de cette action est, qu’avec le rallongement de son parcours,  » l’Allier passerait du statut d’ affluent de la Loire, au statut de  plus long fleuve de France « .

Nous en sommes maintenant au stade de l’étude de faisabilité. Celle-ci devrait se terminer courant juin 2014. Il y a en tout cas consensus entre la communauté d’agglomération de Clermont-Ferrand, le département du Puy de Dôme et la Région. Le projet de détournement de l’Allier a en tout cas plus de chance de voir le jour que le projet de grand stade à Clermont-Ferrand.

Affaire à suivre…

4 réponses à “Le cours de l’Allier détourné pour passer par Clermont-Ferrand?”

  1. [...] >>> Lire l’article. Tags : Auvergne Articles relatifs [...]

  2. Monique dit :

    Il est beau et cocasse le poisson d’avril de notre auvergnat

  3. La Volvicomtoise dit :

    Chuuuut, faut pas dire ;)

  4. annie dit :

    petit canaillou!!!!!

  5. Is@ dit :

    Dommage que se soit un poisson … j’aurais adoré l’Allier à Clermont… trop déçue !!! encore une bonne idée qui tombe … à l’eau !

  6. [...] au petit délire du 1er mai de l’Eautochtone, l’équipe d’Eauvergnat.fr s’est posée une [...]