La Tiretaine : la rivière clermontoise

Ecrit par L'eautochtone le 13 décembre 2016

Clermont-Ferrand a beaucoup d’attraits, mais beaucoup s’entendent pour dire que la ville manque de l’eau. On dit souvent que la capitale auvergnate est une des rares villes de plus de 100 000 habitants qui ne soit ni au bord de la mer ni traversée par un cours d’eau. Un groupe Facebook a même été créé. Les clermontois ont pourtant bien une rivière !

Afficher La Tiretaine sur une carte plus grande

En cliquant sur les différents points de la carte, vous pourrez avoir un aperçu des articles consacrés à la rivière clermontoise.

Les villes de Clermont et Montferrand sont même construites sur le delta de la Tiretaine (Delaveau, 1997). La Tiretaine dont le parcours ne fait « que » 27 km avant de rejoindre le Bédat, est la rivière la plus importante de Clermont-Ferrand avec un débit moyen de 300 litres à la seconde. Malheureusement elle est souvent recouverte et pour les non-connaisseurs presque invisible.

Il faut toutefois apprécier les efforts de réhabilitation qui ont été faits. Il faut également noter que l’Artière passe au sud de la ville et le Bédat au nord.

IMG_4628 IMG_4618  IMG_4615

La Tiretaine prend sa source au village de la Font de l’Arbre au pied du Puy de Dôme. On peut voir la rivière à plusieurs endroits dans le bourg (ci-dessus). Sa vallée d’origine a été comblée il y a 40 000 ans par la coulée de lave d’un volcan recouvert depuis par le Puy de Dôme (il y a 10 000 ans).

Tiretaine Fontanas Font de l'Arbre (6)

Entre la Font de l’Arbre et Fontanas, la Tiretaine serpente et est rejointe juste avant le bourg de Fontanas par un affluent, le ruisseau de Montrodeix qui descend du village du même nom (vidéo).

Dans les bourgs de la Font de l’Arbre et de Fontanas, l’eau de la Tiretaine était utilisée par plusieurs moulins.

Cascade Tiretaine Saut Catéro

Peu après sa sortie de Fontanas,  la Tiretaine tombe d’une hauteur de 4 mètres de la chute du Saut Catéro (ou Saut Cornétoro).

Tiretaine gorges de Royat (22)

Les photos ci-dessus et ci-dessous montrent le ruisseau sous forme de torrent peu après la Font de l’Arbre dans ce que l’on peut appeler les Gorges de Royat.

Tiretaine gorges de Royat (13) 290 Tiretaine gorges de Royat (25) 140 Tiretaine gorges de Royat (26) 140 Tiretaine gorges de Royat (18) 190

La Tiretaine est rejointe par le ruisseau du Vaucluse (lui même rejoint par le ruisseau de Solagnat) peu après l’arboretum de Royat. (Pour en savoir plus)

ruisseau de Vaucluse arboretum royat
Le ruisseau de Vaucluse

La Tiretaine passe ensuite par le parc Thermal de Royat où elle est bien mise en valeur (ci-dessous).

Tiretaine Parc thermal 5 600

La Tiretaine dans le parc Thermale de Royat.

Tout en étant contiguës, les communes de Chamalières et Royat sont l’une et l’autre installées sur la Tiretaine, rivière de loin la plus abondante (300 litres à la seconde) du versant oriental des monts Dômes.

Tiretaine centre de Chamalières (10) Tiretaine centre de Chamalières mini(8) Tiretaine centre de Chamalières 240 (9)

Puis la Tiretaine rentre dans Chamalières où on peut la voire dans le centre  ville (ci-dessus) et dans le parc de Beaulieu (ci-dessous).


Ici la rivière reprend un aspect un peu sauvage

La rivière et poissonneuse et il n’est pas rare de voir des pêcheurs fréquenter ses rives sur son parcours amont (de la Font de l’Arbre à Royat).

Mais les truites de la Tiretaine ne sont pas présentes que sur le haut du parcours de la rivière. On peut également voir des truites dans le parc Beaulieu.

Après Chamalières, la rivière rentre dans (sous?) Clermont Ferrand. Bien souvent couverte, on peut tout de même l’apercevoir à plusieurs endroits.

Il n’est pas rare lors de fortes pluies de la voir inonder Clermont Ferrand. Plusieurs quartiers de Clermont sont d’ailleurs classés en zones inondables.

Tiretaine Saint Alyre (3) 190 Tiretaine Saint Alyre (2) 190 Tiretaine Saint Alyre (1) 190

La Tiretaine est visible au niveau de Saint Alyre : à l’angle de la pharmacie Sainte Claire et de la rue Saint-Alyre (ci-dessus) et dans l’enceinte de l’établissement (voir ci-dessous).

sdr

Certains disent que lorsqu’une rivière a du caractère, celui-ci est mauvais. C’est dans l’enceinte de Saint Alyre que la rivière a eu sa dernière saute d’humeur. Le mur écadrant la Tiretaine a explosé sous la pression de l’eau lors du violent orage du 9 aôut 2014.

Tiretaine Rue de Blanzat parc Bompart clermont (6)

A sa sortie de l’école Saint-Alyre, la Tiretaine a été réaménagée (photo ci-dessus). A voir entre la rue de Blanzat et la rue Bompart :

– le parc Bompart a été créé avec des jeux pour enfants
– une roue à aube a été fabriquée par les élèves d’un lycée professionnel clermontois

Tiretaine Carmes Michelin (1)

Après avoir traversé le site Michelin des Carmes (photo ci-dessus)  et avant de passer dans le cimetière du même nom, la Tiretaine longe un parking réservé aux employés de la manufacture de pneumatiques situé rue Belle-Ombre.

Tiretaine Belle Ombre Clermont Ferrand 290 (2) Tiretaine Belle Ombre Clermont Ferrand 290 (6)

La Tiretaine traverse ensuite le cimetière des Carmes.

Tiretaine Carmes (2) Tiretaine Carmes (3)

Autrefois, la Tiretaine alimentait les fossés des remparts (construits au XIIIe siècle, abandonnés au XVIIIe siècle) de ce qui était à l’époque la ville de Montferrand. D’après Gabriel Fournier, au XVe siècle, la Tiretaine passait à l’extérieur des remparts, mais il a été prouvé qu’elle entourait l’enceinte et pénétrait dans celle-ci par la Tour de l’entrée de l’eau.

La restauration de la muraille sur sa partie nord-ouest  concerne le secteur de la Porte d’Eau, côté rue Montplaisir à partir de la rue de la Cerisière en direction du square du Moulin et rue des Fossés-sous-la-Rodade, soit une longueur de 300 m environ. C’est dans ce secteur que l’on peut voir les vestiges du passage de la Tiretaine (photo ci-dessus).

Fontaine Tiretaine porte de l'eau (20) 190 Fontaine Tiretaine porte de l'eau (13) 190 Fontaine Tiretaine porte de l'eau (15) 190

La rivière clermontoise se divise en plusieurs ruisseaux différents à l’écluse de Chanteranne et au Partidou de Cataroux (Delaveau, 1997). Une partie de la rivière clermontoise (la Tiretaine Nord) se déverse dans le Bédat au niveau de Gerzat. Une autre partie de la rivière se déverse également dans le Bédat via le ruisseau des Guelles et une autre partie rejoint l’Artiere au sud.

Confluence Bédat ruisseau des Guelles (8)

Ci-dessus la confluence entre les deux rivières : au premier plan le ruisseau des Guelles, au fond le Bédat.

Pour la partie « centrale » de la Tiretaine, le ruisseau des Ronzières aussi appelé « rase de la Gravière » part de Chanteranne, se dirige vers Aulnat et rejoint le ruisseau des Guelles, autre bras de la Tiretaine qui passe au nord de Montferrand puis par la Combaude. Les deux ruisseaux se rejoignent à Malintrat à proximité de la route de Lussat et ne font plus qu’un. Le ruisseau des Ronzières prend alors son nom de mariée et il ne reste que le nom du ruisseau des Guelles. Après avoir traversé le domaine des Vergnes, le « ruisseaux de la Chaux » un autre bras de la Tiretaine, rejoint le ruisseau des Guelles à la limite de Gerzat.

Confluence Bédat ruisseau des Guelles (10)

La confluence vue de l’aval vers l’amont. Le Bédat arrive du fond à droite et le ruisseau des Guelles du fond à gauche.

A Clermont Ferrand la Tiretaine passe par les secteurs de : Fontgiève / Saint Alyre / Thévenot – Thibaud / Les Carmes / Polydôme / Cataroux / La Gauthière / La Plaine Sud / La Plaine Nord / Poncillon / Piscine / Côte Blatin / La Pradelle / Herbet / Avenue de l’Agriculture / Le Brezet

Cette petite rivière a une chanson qui lui est dédiée. Cette valse romantique et parfumée a été écrite et chantée par Jean Maupoint entre les deux guerres. Vous trouverez les paroles de la chanson ici.

Bibliographie :

Tiretaine rivière secrète 150– Jean Michel Delaveau, 1997, La Tiretaine, rivière secrète de Clermont-Fd, éditions de la Galipote.

– Gabriel Fournier, 1973, Châteaux, villages et villes d’Auvergne au XVe siècle d’après l’armorial de Guillaume Revel, Bibliothèque de la Société française d’archéologie, Éditeur Droz, genève,  pages 47-48 et annexes.

Descriptif et photos de la Tiretaine :

Le site internet de Martine Bruhat

English Version

0 réponse à “La Tiretaine : la rivière clermontoise”

  1. […] L’association des habitants et usagers du quartier de St Alyre organise une animation sur 4 jours autour de la Tiretaine. […]

  2. […] Ferrand, il y a des zones à risques moyens et forts d’inondation sur le bassin de la Tiretaine (et oui, cette petite rivière déborde de temps en temps). Depuis quelques années, les promoteurs […]

  3. […] vers 900 mètres d’altitude. Malheureusement, comme d’autres rivières clermontoises (Tiretaine, Bédat), l’Artière est en partie recouverte. A noter toutefois que plusieurs aménagements […]

  4. […] Unfortunately, the Artière is partly hidden, like other rivers in Clermont-Ferrand (such as the Tiretaine River and the Bédat River). However, several constructions were made to enhance its […]

  5. […] s’accorde pour dire qu’il manque quelque chose à Clermont Ferrand : une vrai rivière. La Tiretaine passe bien dans la cité du pneu, mais ce n’est qu’un ruisseau et il est souvent sous […]