Les sources de Médagues

Ecrit par L'eautochtone le 10 septembre 2015

Il existe de nombreuses sources d’eau minérale entre Joze et Beauregard l’Evêque. Elles sont connues sous le nom de sources de Médagues, du nom du bois du prieuré qui domine le lieu. On trouve sur quelques centaines de mètres carrés le Gros bouillon ou Source de l’Ours, la Source Les Graviers et la Source de l’étoile ou petit Bouillon.

En venant de Joze, elles sont situées à 2 km environ en direction de Beauregard l’Evêque, au bord de la D4.

Source du Gros Bouillon 190 Source les Graviers médagues 190 Source de l'étoile ou petit Bouillon 190

De gauche à droite : Le Gros bouillon ou Source de l’ours, la Source Les Graviers et la Source de l’étoile ou petit Bouillon

Toutes les sources auvergnates ne connaissent pas un destin aussi glorieux que Vichy, Châtel-Guyon, la Bourboule, Royat-Chamalières, Châteauneuf-les-Bains, Chaudes-Aigues, le Mont-Dore C’est le cas par exemple des sources de Sainte Marguerite ou de Médagues dans le Puy-de-Dôme. Cette dernière fait l’objet d’une zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF).

La source du Gros Bouillon est la plus facile à trouver, elle se trouve au bord de la route.

étang source de l'ours ou du gros bouillon (3)

Le débit de cette source est important. On croise fréquemment des habitants des environs qui viennent chercher de cette eau, salée.

étang source de l'ours ou du gros bouillon (2)

L’eau s’écoule et forme un peu plus loin un petit étang très coloré.

étang source de l'ours ou du gros bouillon (1)

Les auteurs des XVIII ème et XIX ème siècle ne citaient bien souvent que deux sources d’eaux minérales entre Beauregard et Joze. L’eau est froide (environ 9°C), acidulé, d’une saveur piquante.

Elle contient de l’acide carbonique, des sous-carbonates de fer, de l’hydrochlorate de soude. Elles seraient bonnes pour soulager les maux d’estomac. Nicolas Philibert Adelon conseillait dans son dictionnaire de médecine d’en prende 2 livres par jour.

Source les Graviers médagues

Source les Graviers

La source les Graviers est située au bout du chemin en face de la source de l’ours (ou du gros bouillon), à environ 300 mètres.

Source les Graviers médagues joze (4)

La source crée elle aussi une petite mare.

DSC_1376.JPG DSC_1379.JPG DSC_1380.JPG DSC_1381.JPG DSC_1402.JPG DSC_1406.JPG

 Dans son Histoire d’Auvergne (1894), le chanoine Audigier appréciait ces sources :

L’eau du Petit Bouillon est très limpide et de saveur aigrette, Pendant qu’elle évapore, il se forme à la surface de petites pellicules qui se précipitent par petits flocons et s’attachent aux côtés des vaisseaux, …

La source de l’étoile ou Petit  Bouillon est située au milieu d’un champ, à environ 400 mètres du Gros Bouillon (ou source de l’Ours).

Source de l'étoile ou petit Bouillon

La source de l’étoile ou Petit  Bouillon

DSC_1391.JPG DSC_1392.JPG DSC_1395.JPG DSC_1396.JPG DSC_1398.JPG DSC_1399.JPG

 Sources :

  • Nicolas Philibert Adelon, 1823, Dictionnaire de médecine : Volume 7, Béchet
  • Chanoine Audigier, 1894, Histoire d’Auvergne, Manuscrit publié par V Académie de Clermont Ferrand. Fascicule septième. Bellet-Clermont- Ferrand
  • Jérôme Penez, « Les réseaux d’investissement dans le thermalisme au XIXe siècle en France », In Situ [En ligne], 4 | 2004, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 21 mars 2014. URL : http://insitu.revues.org/1665 ; DOI :  10.4000/insitu.1665

Les commentaires sont fermés.