La Morge : rivière du nord du Puy de Dôme

Ecrit par L'eautochtone le 8 mars 2016

La Morge prend sa source à Lachamp, lieu-dit de la commune de Manzat dans les Combrailles. C’est un affluent de l’Allier en rive gauche avec laquelle elle conflue peu après Maringues (à Luzillat). La rivière est connue pour ses moulins, ses tanneries et ses vieux ponts. C’est une belle rivière dans son cours supérieur et moyen où elle circule alors dans un environnement forestier. 

Au départ il n’y a pas qu’une, mais plusieurs sources qui alimentent l’étang de Lachamp à Manzat. L’étang de Lachamp est situé à quelques kilomètres au sud du bourg de Manzat, à 820 mètres d’altitude. C’est un étang naturel d’environ 13 hectares situé dans une des rares zones humides du massif des Monts Dômes, au nord du parc naturel régional des volcans d’Auvergne. De l’étang ne ressort qu’un cours d’eau : la Morge.

Etang Lachamp Manzat (3) Etang Lachamp Manzat (1) Etang Lachamp Manzat (2)

L’étang de Lachamp – Photographies ville de Manzat

La rivière contourne tout d’abord le Gour de Tazenat en décrivant un pseudo « arc de cercle » dans le sens des aiguilles d’une montre. La Morge passe par Moncel où l’on peut voir plusieurs ponts sur la rivière. Les ponts de Montcel et de Gaudon qui étaient des ponts à péage.

radonnée Morge

Plan – Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne

La Morge a connu une forte concentration de moulins dans la partie haute de son cours. Les moulins, qui portent souvent le nom d’anciens meuniers, se succèdent sur les communes de Manzat, Saint-Georges-de-Mons, Vitrac, Saint-Angel, Charbonnières-les-Vieilles, Saint-Hilaire-la-Croix et Montcel.  Le moulin des Desniers situé sur la commune de Charbonnières-les-Vieilles (déjà mentionné sur la carte de Cassini) ,qui existe depuis  depuis le XVIe siècle, est situé sur le Gourre ou Gourou, émissaire du gour de Tazenat, à proximité de son confluent avec la Morge.

source et captage Alphonse à Saint Myon

La source et le captage Alphonse et la Morge

A Saint-Myon, une balade de 7 km (environ 2h) permet de profiter des moulins (anciens et actuels) et des sources environnantes (cliquez sur le plan ci-dessus pour un descriptif plus complet). En savoir plus

Morge cheix (sur morge) vue du pont romain

La rivière passe ensuite à proximité d’Aubiat (à l’est du bourg).

Morge cheix (sur morge)

Au Cheix (sur Morge), de nombreuses balades sont possibles où il est possible de longer la Morge et d’admirer le pont dit « romain ».

pont Romain Cheix sur morge (2)

En juillet 1969, François Truffaut a tourné son film « L’Enfant sauvage » sur la commune du Cheix-sur-Morge et des environs, avec notamment un passage au pont dit « romain » classé monument historique, qui date en réalité du Moyen-Age.

pont Romain Cheix sur morge (1)

Sa construction daterait du XIVème ou XVème siècle. Il se caractérise par une voûte de pierre, type romain. Son vrai nom est le ‘Pont de César’ mais il est plus communément appelé « Pont romain ».

pont Romain Cheix sur morge

Il est facile à trouver. Sur la D2009 dans le sens Riom – Paris (ou Vichy) prendre à gauche le chemin du Pont Romain. Vous tomberez sur le pont très rapidement. Pour en savoir plus.

La rivière prend une orientation est, sud-est en amont de Varennes sur Morges. Le bourg est bordé par la rivière (au nord).

bourg Varennes sur Morges rivière

Sur la commune, plusieurs ponts permettent d’enjamber la Morge, deux ponts passerelles et un pont routier (le plus en aval) sur la D 221.

Pont passerelle Morge Varennes sur Morge Pont passerelle Morge Varennes sur Morge 1 Pont passerelle Morge Varennes sur Morge 2

Le premier pont-passerelle (ci-dessus à gauche) a souffert des intempéries de l’hiver 2013-2014 et la pile centrale a été emportée. Un arrêté municipal interdit de l’emprunter.

Martres sur Morge

La rivière serpente ensuite entre Varennes-sur-Morge et Les Martres-sur-Morge. Les abords du cours d’eau sont propices aux balades.

Martres sur Morge 1

En aval de Saint-Ignat, la Morge forme plusieurs petits méandres. (Pour en savoir plus)

Méandre Morge Saint Ignat panoramique

La Morge  reçoit l’apport du Bédat (en rive droite) peu avant Maringues à Saint Laure, au lieu dit Chabreloche. Le bec se trouve dans l’angle en haut à droite de la photographie ci-dessous. (pour en savoir plus)

confluence Bédat Morge (1)

Maringues  a prospéré et décliné principalement grâce à la Morge et ses anciennes tanneries, dont deux ont été transformées en musée.

    

On peut voir sur les bords de la Morge plusieurs maisons à pans de bois datant des XIVe, XVe et XVIe siècles. Plusieurs d’entre elles sont  classées Monuments Historiques.

Morge-Maringues-rivière-tanneries-35 mini Morge-Maringues-rivière-tanneries-19 mini Morge-Maringues-rivière-tanneries-25 mini Morge-Maringues-rivière-tanneries-4 mini

L’une d’entre elles possède des modillons de pierre sculptés représentant les 7 péchés capitaux. Une autre présente des encorbellements formant un décor de croix de Saint-André et de chevrons. (Pour en savoir plus)

La Morge rejoint l’Allier à Vialle commune de Luzillat à 278 mètres d’altitude.


Pour en savoir plus

Sources : 

Les commentaires sont fermés.